La librairie du désert : une oasis culturelle au milieu du désert d’Atacama - The Bookshop in the Desert : a Cultural Oasis in the Heart of the Atacama Desert

 Diego Alamos

Diego Alamos

Depuis tout petit, Diego Alamos est passionné par les livres. Sa mère était d’ailleurs bibliothécaire. Il a étudié la philosophie à Santiago où, par la suite, il a ouvert une maison d’édition.

Depuis 7 ans, sa femme et lui se sont installés à San Pedro de Atacama où son épouse a un travail d’archéologue.

Il parle le français car il a énormément lu Rimbaud. Sa femme a aussi étudié deux ans en France.

Cela fait un an que cette librairie toute particulière est ouverte. Elle est située au coeur de la nature, au milieu du désert, loin de la frénésie du centre de San Pedro de Atacama, première ville touristique du nord du Chili. C’était un risque à prendre mais un chouette risque, selon lui… “Intéressant”. Il aime vivre ici dans cette petite oasis culturelle mais aussi naturelle. “Une double oasis: une oasis de la verdure et une oasis du livre”, me dit-il.

Diego a décidé de faire le même travail qu’à Santiago mais dans le nord. “Faire quelque chose qui a de la cohérence”, selon lui. C’est la seule maison d’édition qui existe dans le nord et qui est spécialisée sur le nord du Chili avec des auteurs régionaux. C’est aussi la seule librairie à San Pedro de Atacama et la seule librairie rurale de tout le pays. Ils éditent deux livres par an.

Diego Alamos has felt a deep passion for books since his early childhood. His mum was actually a librarian. He studied philosophy in Santiago, where he later opened a publishing house.

Seven years ago, he and his wife settled down in San Pedro de Atacama, where she works as an archaeologist.

He speaks French, for he has read Rimbaud extensively, and his wife also studied in France for two years.

It has been a year since this very peculiar bookshop started. It is located in the heart of nature, in the middle of the desert, far away from the frenzy that animates the centre of San Pedro de Atacama, the main tourist town in northern Chile. It was quite a risk to take, but a great one, an “interesting” one, he says. He enjoys his life in this small cultural and natural oasis. “A two-dimensional oasis: a green oasis coupled with a book oasis,” he tells me.

Diego decided to continue doing what he used to do in Santiago, but in the north. “To do something coherent,” he adds. This is the only publishing house in the north, and it specialises in northern Chile, supporting regional authors. It is also the only bookshop in San Pedro de Atacama and the only rural one in the whole country. They publish two books a year.

DSC_3259.jpg

Dans cette petite librairie, on trouve des livres de photographie, de philosophie, de sciences sociales, d’histoire, de poésie, d’astronomie, d’espagnol, une petite collection de livres en anglais et en français et des livres pour enfants.

La population locale de même que le vrai tourisme ont besoin de sens. Et le livre, de même que la librairie, donnent du sens. Donner du sens à la région aussi, c’est important selon lui. San Pedro de Atacama est une ville très cosmopolite.

“Le livre est un moyen d’être en relation avec les autres”, selon lui.

Il existe la chaîne du livre. On se passe le livre. Diego croit au pouvoir magnétique, d’attraction du livre. “Chaque livre cherche son lecteur. On a tous un livre qui nous attend mais il faut le chercher. C’est très important d’avoir de la culture par les livres ici dans la région. La culture doit être vivante et proche.”

In this small bookshop, you can find books of all sorts: photography, philosophy, social sciences, poetry, astronomy; Spanish textbooks; a collection of books in their English and French original versions; and books for children.

The local population needs meaning, and so does genuine tourism. Books provide meaning, in the same way the bookshop does. Diego considers that giving the region some meaning is also crucial. San Pedro de Atacama is a very cosmopolitan town.

“The book is a means to being in touch with the others,” he explains.

Books pass from hand to hand, forming a book chain. Diego believes in the magnetic force of the book, in its appeal. “Every single book seeks its reader. We all have a book waiting for us somewhere, but we have to look for it. It is very important to have access to culture through the books here, in this particular region. Culture must be alive and close at hand.”

DSC_3260.jpg

Une galerie d’art se situe à côté de la librairie avec également un espace pour les écrivains qui pourraient être inspirés par cette nature, au milieu du désert et avec une vue sur le volcan Licancabur.

Diego et son projet se sont fait connaître par les réseaux sociaux, le bouche à oreille et par son ancien boulot à Santiago comme éditeur. Il est également soutenu par les médias chiliens qui encouragent la culture du pays, notamment par la littérature chilienne.

Next door to the bookshop is an art gallery, which also has a space for the writers who become inspired by the surrounding nature: the heart of the desert with a view on the Licancabur volcano.

Diego has made himself and his project known via social media and through word of mouth, but he has also benefitted from his former days as a publisher in Santiago. And on top of it, the national media, who particularly promote Chilean culture through its literature, offer him all their support.

Info: La Libreria del desierto – Ediciones del desierto - la librairie du désert - les Editions du désert - The Desert Bookstore

Diego Alamos

San Pedro de Atacama – Chile

www.libreriadeldesierto.cl